Accueil
Messages
Bonne nouvelle
Déclaration de foi
Histoire
Calendrier
Nous joindre
Quiz

Histoire

L'histoire de l'Église

Les extraits qui suivent sont tirés du petit livre d’histoire titré :  "50 années d'Histoire" écrit en 2005 à l’occasion du 50ième anniversaire de l’Église Baptiste Évangélique de Lennoxville.  Ces quelques hauts faits historiques concernent des personnes et des événements qui ont forgé l’histoire de cette Église.


Le Rév. Wilson Ewin fut le pasteur fondateur.  Né le 18 juin 1923, à London, Ontario, il grandit sur la ferme de ses parents.  II reçut Jésus-Christ comme son Sauveur personnel à l’âge de 13 ans.  Le 24 février 1945, il épousa Trudy Frie.  Les Ewin achetèrent la ferme familiale près de London.  Le couple fut béni avec la venue des trois filles, Dale, Paulette, et Lynda.

Alors arriva l'événement décisif. Un matin de février 1950, le Seigneur Jésus-Christ appela avec clarté et autorité Wilson Ewin à son service. Il écrira plus tard : « Excepté pour le buisson en flamme et la voix de l'Ange de l'Éternel, l'expérience de mon appel ressemblait beaucoup à celui de Moïse relaté dans le livre d'Exode. Moïse reçut l'appel de Dieu pour être son messager et son serviteur. Comme ce fut un moment unique et décisif dans sa vie, il en fut de même pour moi. » 

En 1953, Wilson Ewin gradua de London Bible Institute. En cette même année, animée d'une foi obéissante, mais non sans craintes et tremblements, la famille Ewin se dirigea vers le champ de mission que le Seigneur leur avait assigné, soit le Québec.  Le 28 août 1953, ils arrivèrent à l'Institut Biblique Béthel, Lennoxville, pour l'apprentissage de la langue française.  La famille Ewin arriva dans la province de Québec à un moment difficile de l'histoire. Le peuple du Québec était toujours sous l'emprise de l'Église catholique romaine et de l'État, La Bible était un livre défendu, même les exemplaires et les portions de la Bible distribuées par les évangélistes étaient brûlées publiquement.


La première visite de M.Ewin à Coaticook eut lieu au début d'octobre 1953. Son grand intérêt pour cette ville et sa région s'est transformé en fardeau quelques semaines plus tard. Enfin, un véritable appel du Seigneur s'établit pour le servir dans Coaticook et ses environs.  M. Arnold Reynolds de Sherbrooke agissait déjà comme pasteur d'un petit troupeau dans cette ville.  Il s'est retiré peu après l'arrivée de la famille Ewin, laissant à monsieur Ewin la responsabilité de ce groupe de croyants. Puis, les assemblées eurent lieu dans la maison des Ewin pendant les cinq années qui suivirent. Les familles Cotnoir, Ewin et Boucher ont formé l'Église Baptiste française de Coaticook en août 1955. Une assemblée de messagers de plusieurs Églises eut lieu pour faire reconnaître la formation de la nouvelle Église Baptiste.  Par la suite, les registres légaux furent obtenus du pronotaire de la ville de Sherbrooke.


Dans les années qui suivirent, l'Esprit de Dieu a agi puissamment par le salut de plusieurs familles.  Un tel nombre de personnes mettait fin aux rassemblements dans la maison. L'Église de Coaticook fit l'acquisition d'une vieille bâtisse qui se trouvait à côté de la maison St-Laurent, dans le village de Compton. Cet édifice religieux avait servi à quelques confessions pendant plus de cent ans. Aujourd'hui, sur ce site, on y retrouve une caisse populaire Desjardins.  Le nom de l'Église Baptiste française de Coaticook fut changé en octobre 1962 pour celui de L'Église Baptiste Évangélique de Compton.


Le nombre sans cesse croissant de croyants qui provenaient de la région de Sherbrooke et qui devaient voyager à Compton amena les membres de l'Église à considérer un projet de construction à Lennoxville.  En 1970, l'Église déménagea dans sa nouvelle bâtisse située au 155, chemin Bel-Horizon, Lennoxville. C'était un édifice neuf, construit par les chrétiens de l'Église.  Il fut alors décidé de changer le nom de l'Église Baptiste Évangélique de Compton en celui de l'Église Baptiste Évangélique de Lennoxville.


Dès lors, beaucoup de nouvelles figures commencèrent à fréquenter régulièrement les réunions, et on vit ainsi le Sauveur Jésus-Christ sauver plusieurs nouvelles familles.  Cette croissance incita l'Église à acheter, en 1974, le terrain au 201 Bel-Horizon,

En 1953, Wilson Ewin gradua de London Bible Institute. En cette même année, animée d'une foi obéissante, mais non sans craintes et tremblements, la famille Ewin se dirigea vers le champ de mission que le Seigneur leur avait assigné, soit le Québec.  Le 28 août 1953, ils arrivèrent à l'Institut Biblique Béthel, Lennoxville, pour l'apprentissage de la langue française.  La famille Ewin arriva dans la province de Québec à un moment difficile de l'histoire. Le peuple du Québec était toujours sous l'emprise de l'Église catholique romaine et de l'État, La Bible était un livre défendu, même les exemplaires et les portions de la Bible distribuées par les évangélistes étaient brûlées publiquement.

La première visite de M.Ewin à Coaticook eut lieu au début d'octobre 1953. Son grand intérêt pour cette ville et sa région s'est transformé en fardeau quelques semaines plus tard. Enfin, un véritable appel du Seigneur s'établit pour le servir dans Coaticook et ses environs.  M. Arnold Reynolds de Sherbrooke agissait déjà comme pasteur d'un petit troupeau dans cette ville.  Il s'est retiré peu après l'arrivée de la famille Ewin, laissant à monsieur Ewin la responsabilité de ce groupe de croyants. Puis, les assemblées eurent lieu dans la maison des Ewin pendant les cinq années qui suivirent. Les familles Cotnoir, Ewin et Boucher ont formé l'Église Baptiste française de Coaticook en août 1955. Une assemblée de messagers de plusieurs Églises eut lieu pour faire reconnaître la formation de la nouvelle Église Baptiste.  Par la suite, les registres légaux furent obtenus du pronotaire de la ville de Sherbrooke.

Dans les années qui suivirent, l'Esprit de Dieu a agi puissamment par le salut de plusieurs familles.  Un tel nombre de personnes mettait fin aux rassemblements dans la maison. L'Église de Coaticook fit l'acquisition d'une vieille bâtisse qui se trouvait à côté de la maison St-Laurent, dans le village de Compton. Cet édifice religieux avait servi à quelques confessions pendant plus de cent ans. Aujourd'hui, sur ce site, on y retrouve une caisse populaire Desjardins.  Le nom de l'Église Baptiste française de Coaticook fut changé en octobre 1962 pour celui de L'Église Baptiste Évangélique de Compton.

Le nombre sans cesse croissant de croyants qui provenaient de la région de Sherbrooke et qui devaient voyager à Compton amena les membres de l'Église à considérer un projet de construction à Lennoxville.  En 1970, l'Église déménagea dans sa nouvelle bâtisse située au 155, chemin Bel-Horizon, Lennoxville. C'était un édifice neuf, construit par les chrétiens de l'Église.  Il fut alors décidé de changer le nom de l'Église Baptiste Évangélique de Compton en celui de l'Église Baptiste Évangélique de Lennoxville.

Dès lors, beaucoup de nouvelles figures commencèrent à fréquenter régulièrement les réunions, et on vit ainsi le Sauveur Jésus-Christ sauver plusieurs nouvelles familles.  Cette croissance incita l'Église à acheter, en 1974, le terrain au 201 Bel-Horizon,

( Aujourd’hui, 3401, College, ), où s'érigent actuellement l'église et le Camp Hébron.  La construction d'une maison et d'un nouvel édifice d'église débuta immédiatement.  Les progrès furent tels que la famille du pasteur emménagea dans la maison en juin 1975, et les chrétiens s’assemblèrent dans leur nouveau bâtiment en novembre de la même année.


Dès lors, beaucoup de nouvelles figures commencèrent à fréquenter régulièrement les réunions, et on vit ainsi le Sauveur Jésus-Christ sauver plusieurs nouvelles familles.  Cette croissance incita l'Église à acheter, en 1974, le terrain au 201 Bel-Horizon ( aujourd’hui, 3401 College, ), où s'érigent actuellement l'église et le Camp Hébron.  La construction d'une maison et d'un nouvel édifice d'église débuta immédiatement.  Les progrès furent tels que la famille du pasteur emménagea dans la maison en juin 1975, et les chrétiens s’assemblèrent dans leur nouveau bâtiment en novembre de la même année.

À l'été 1980, non sans une grande tristesse, que les membres de l'Église acceptèrent la démission de leur berger bien-aimé. Le pasteur Ewin et son épouse déménagèrent à Nashua ce même été pour organiser et diriger une nouvelle Église.

À l'automne 1981, les membres de l'Église invitèrent Réal Carrier, pasteur de l'Église Baptiste de Matane, à devenir leur pasteur.  M. Carrier accepta avec une paix entière l'appel de l'Église de Lennoxville.  La famille Carrier déménagea le 30 juin 1982. En septembre 1994, affligé par de sérieux problèmes de santé, le coeur déchiré, le pasteur Carrier demanda aux membres de l’Église d'entreprendre le processus de l'appel pour un autre pasteur. Le pasteur Carrier dirigea l'Église Baptiste Évangélique de Lennoxville du 1er juillet 1982 jusqu'au 31 janvier 1995, où sa démission entra en force.  Au mois de mai 1995, monsieur Mario Roy accepta l'appel de l'Église Baptiste Évangélique de Lennoxville à devenir leur nouveau pasteur. 

Le 14 février 1998, Dieu rappela à la maison son bien-aimé serviteur Wilson Ewin. Ils furent très nombreux, venant de partout au Québec, de l’Ontario et des États-Unis à venir rendre un dernier hommage à ce grand et loyal combattant de Jésus-Christ. Plusieurs dirent que ce texte de l’apôtre Paul résumait bien la vie de service du pasteur Ewin : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. » 2 Timothée 4:7   

Après avoir reçu son diplôme de London Baptist Bible College en 1982, le pasteur Mario Roy servit le Seigneur comme assistant au pasteur Lortie, à l’église Baptiste de St-Jean-sur-le-Richelieu. En 1985, il accepta l’appel de l’Église d’Orsainville pour devenir leur pasteur. Il assuma ce ministère pendant cinq ans.

Celui-ci n'était pas un inconnu pour les chrétiens de Lennoxville; des liens étaient déjà bien établis avec eux. En effet, cela faisait plus de dix ans que Mario Roy et son épouse Lynnda aidaient au ministère des camps, au camp Hébron de Lennoxville.

L’institut Pastoral Baptiste du Québec fut un des évènements marquant de notre histoire. Répondant à un besoin pressant pour des jeunes hommes cherchant une formation adéquate afin de bien remplir le ministère auquel le Seigneur les appelaient, plusieurs pasteurs unirent à nouveau leurs efforts afin de redonner une nouvelle vie à l’école Biblique en offrants des cours à temps plein dans le cadre d’un programme d’études pastorales d’une durée de quatre ans, incluant une année de stage.

Les cours débutèrent en 2000 avec cinq jeunes hommes. Le 11 septembre 2004, l’institut Pastoral a vécu la grande joie de remettre un diplôme d’études pastorales à Benoit Carrier, Luc Couture et Dave Martin.

Depuis le tout début, les chrétiens de l’église furent encouragés à supporter les missionnaires. Aujourd’hui encore en 2005, c’est toujours avec la même passion pour le salut les âmes, la même ferveur pour l’œuvre du Seigneur Jésus-Christ, que les chrétiens de l’église de Lennoxville continuent de supporter plusieurs ouvriers au Québec et ailleurs dans le monde.